Propulsé par le développement des nouveaux usages du digital, le secteur bancaire voit l’apparition d’un système de service accessible uniquement en ligne. Une offre adaptée aux utilisateurs actifs sur internet qui sont toujours plus friands aux innovations technologiques et aux avantages qu’ils présentent.

Depuis l’apparition de la première banque en ligne Cortal (filial de BNP Paribas) en 1985, de nouveaux acteurs ont émergé sur le marché. Ils sont nombreux à proposer leurs services exclusivement sur la toile (Hello Bank, Boursorama banque, ING direct…). Hormis les banques électroniques qui représentent les services en ligne des banques traditionnelles, les banques en ligne appartiennent à d’importante filiale de banques traditionnelles qui proposent des services complets et à distance.
A lire : classement des banques en ligne

Les banques en ligne : des tarifs imbattables

La diversité des offres accentue les tarifs concurrentiels et joue un rôle attrayant auprès des clients. Car bien souvent la souscription à un compte bancaire en ligne relève des avantages particulièrement attractifs, notamment par la réduction des frais bancaires tel que la gratuité de la carte bancaire, retrait sans frais établit dans une autre banque, aucun frais de tenue de compte, livret bancaire, assurance vie… Les banques en ligne assurent toute une panoplie de service pour un prix imbattable. D’autant plus qu’elles offrent une simplification des procédures. Les services sont accessibles en ligne, l’utilisateur possède une gestion de son compte en temps réel et surtout, l’accessibilité au service s’avère particulièrement flexible avec une utilisation possible 24/7 et un conseillé joignable sur des tranches horaires plutôt souple.
A lire : avis sur ing direct

La banque en ligne a-t-elle trouvé son auditoire ?

Seul hic, la sécurité des transactions sur internet. Ces dernières années les cyber attaques se sont massivement multipliées et l’on peut se demander si les banques en ligne sont à même de protéger les données de ses utilisateurs et garantir la fiabilité de ces transactions. A savoir qu’en terme de garantie et de sécurité celles-ci fournissent les mêmes que leur maison mère. De plus, les natifs digitaux sont tout de même plus à l’aise avec les outils technologiques et confiants par rapport aux transactions qui peuvent être menées sur internet. Les achats sur les sites de e-commerces sont largement démocratisés, les promotions étant facilement accessibles et plus intéressantes. L’absence d’une agence physique ne devrait pas être si contraignante, compte tenu les avantages. Reste à savoir si ces mêmes utilisateurs se sentent prêts à franchir le cap et à accéder à la gestion de leur compte bancaire via un service en ligne.
A découvrir : http://banque-gratuite.fr/

Alors que le numérique fait partie intégrante de nos vies et induit progressivement à une évolution des mœurs, celle-ci ira-t-elle jusqu’à modifier les vielles bonnes habitudes des clients dans la gestion de leur compte ? A priori, oui ! La banque en ligne à trouver son public en Europe notamment dans les pays tels que l’Angleterre et l’Italie. En France les chiffres démontrent 3 millions de comptes bancaires en ligne, soit une timide avancé mais qui tend à accroître rapidement.